Ce sont l’odeur et la fumée qui les ont réveillés en sursaut. Les habitants d’une copropriété de deux étages située à Montrevel-en-Bresse, dans l’Ain, ont connu une nuit agitée samedi.

Le feu s’est déclaré dans l’un des logements du premier étage, se propageant rapidement au reste de l’immeuble. Les secours ont été obligés de confiner six des résidents, évacuant quatre autres personnes, comme le rapporte Le Progrès.

Trois incendies dans le même village

Les premiers éléments de l’enquête ont permis d’établir qu’il s’agissait d’un accident. Le feu serait parti… d’une cigarette mail éteinte. L’occupante des lieux, âgée de 41 ans, était hébergée par un ami. Elle serait endormie sur le canapé, un mégot à la bouche.

D’après les enquêteurs, la quadragénaire, qui souffrirait de troubles psychiques et d’alcoolisme, n’en serait pas à son premier accident. Elle aurait déjà provoqué deux autres sinistres de la même façon, quelques rues plus loin, dans le même village. Après l’incendie, la fumeuse a été conduite dans un centre psychothérapeutique du département.