S’il avait su que sa victime maîtrisait à la perfection les techniques de boxe française, il aurait sans doute passé son chemin… Lundi, le tribunal correction de Bourg-en-Bresse, dans l’Ain, a condamné un homme de 41 ans à huit mois de prison ferme pour avoir tenté de cambrioler un foyer de Biziat, dans la nuit de vendredi à samedi.

Tout juste sorti de prison

Un cambriolage qui a mal tourné pour ce voleur, déjà condamné à dix reprises par le passé à dix-sept années de prison au total. Car en essayant de pénétrer dans la maison prise pour cible cette nuit-là, l’homme est tombé sur un os. De taille. Le propriétaire des lieux, âgé de 36 ans, et pratiquant assidu de boxe. Ce dernier regardait la télé, pendant que son épouse et ses quatre enfants dormaient à l’étage, lorsqu’il a aperçu l’ombre du voleur dans la cour. Il a alors brutalement ouvert la porte d’entrée et s’est rué sur le cambrioleur, lui assénant plusieurs coups jusqu’à ce qu’il ne bouge plus, relate Le Progrès.

Interpellé peu après par les forces de l’ordre, le voleur, apparu les yeux au beurre noir lundi à l’audience du tribunal, a été condamné à de la prison ferme pour cette tentative de cambriolage mais également pour toute une série de larcins, commis dans la région depuis sa dernière sortie de prison, le 27 août dernier. Trois semaines au cours desquelles il a renoué avec ses vieilles habitudes, dérobant deux voitures et des effets personnels lors de visites éclair dans des propriétés de la Bresse.