C’est «le gros point noir» de l’année. Alors que les chiffres de la délinquance en 2013 ont été présentés lundi, le nombre de cambriolages dans le Rhône atteint un record : plus de 15 000. Soit une augmentation de 26 % par rapport à l’année précédente. «Ce chiffre ne retrace pas vraiment la réalité puisqu’un tiers des faits représente des tentatives de cambriolages», nuance Jean-François Carenco, préfet du Rhône. Toutefois, les cambriolages sont bel et bien devenus «une infraction de masse», concède Albert Doutre, directeur de la sécurité publique du Rhône. Et le profil des délinquants a changé.